L'Impensé de l'IVG


Douze femmes – Douze expériences singulières – Douze récits sans jugement

Les douze récits que vous avez pu lire en ligne sont désormais disponibles sous la forme d'un livre.


La parole féminine se libère peu à peu dans de nombreux champs jusque-là secrets, ou discrets : les règles, le harcèlement, le viol, l’injonction à la jeunesse et à la minceur, le post partum, et plus récemment l’endométriose ou la maternité regrettée. Pourtant, l’avortement reste toujours un tabou. De quoi ce silence est-il le signe ? Entre les discours clivants, il ne reste guère de place pour le vécu, le sensible, la singularité des expériences.

Forte de sa pratique d’écrivaine du réel, Dominique Costermans a rencontré douze femmes qui ont eu recours à l’IVG. Avec ces douze récits, ces douze confidences courageuses et souvent bouleversantes, l’autrice espère entrouvrir la porte à un autre discours sur l’avortement, bienveillant, respectueux, libérateur.


18€, ISBN 978-2-9603097-0-6 Sortie prévue le 15 septembre 2022 Je le commande.




L'extrait

Capucine est très claire : elle avait vingt-trois et vingt-six ans. Avec le même garçon, précise-t-elle. La première fois, il s’agit d’un oubli de pilule, mais comme ses règles sont irrégulières, elle ne s’en rend pas compte tout de suite. « Tant mieux si vous n’avez pas vos règles de temps en temps », lui avait dit une fois sa gynéco. Quand les nausées commencent, elle s’inquiète. « J’avais vingt-trois ans, j’étais aux études, et je n’avais même pas réfléchi à la possibilité d’avoir un enfant. C’était une évidence que je n’en voulais pas et mon copain non plus. »



L’autrice


Après avoir consacré une série d’ouvrages à l’environnement ou au développement durable destinés aux enfants, Dominique Costermans développe une méthode collaborative unique, mêlant récits de l’intime et écriture littéraire. Ses premiers ouvrages du genre portent sur les prénoms (Comment je M’appelle. Porter un prénom, du déterminisme à la liberté) puis sur le travail (Le Bureau des Secrets professionnels, en collaboration avec Régine Vandamme). Comme L’Impensé de l’IVG, ce dernier propose une restitution de l’intime qui invite à une réflexion politique.


Autrice de fiction, Dominique Costermans est aussi considérée comme une représentante majeure de la nouvelle en Belgique. Elle a reçu le prix International Annie Ernaux.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square